Attention : Vous vous trouvez sur la nouvelle version d'Enseignons.be présentée ici par son président. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous le signaler via notre formulaire de contact..
13 Déc 2014

Un enseignant liégeois découvre l’Antarctique

AnsVoilà qui change des traditionnelles journées pédagogiques et autres formations en cours de carrière. Avoir l’occasion de découvrir, pendant cinq semaines, le continent le plus froid de notre planète, dont 98 % de la surface est recouverte d’une épaisse couche de glace d’une épaisseur moyenne de 1.600 mètres, ce n’est pas donné à tout le monde. Un voyage de 13.000 kilomètres vers l’Antarctique.

Une fierté pour son école

Roger Radoux, professeur en électricité à l’Athénée Royal d’Ans, a eu cette chance.  Lauréat du concours « Polar Quest », organisé par la Fondation Polaire Internationale, il a rejoint la Station Princess Elisabeth et ses scientifiques en novembre dernier. Une belle récompense pour l’enseignant… et ses élèves de 5e année technique, qui se sont distingués parmi toute une série de projets visant à diminuer l’empreinte énergétique des établissements scolaires.

C’est avec de belles idées et notamment un système de gestion de l’extinction automatisée des PC et de régulation des éclairages des classes de l’école, que l’équipe ansoise a su faire la différence. Les élèves ont également construit une éolienne avec des matériaux de récupération.

Et pour tous les élèves du technique et professionnel

M. Radoux, 44 ans, a ainsi rejoint l’explorateur Alain Hubert pour vivre une belle expérience… qui a également profité aux élèves de l’école. Tous les jours, le professeur publiait les avancées de ses recherches sur son blog et les réseaux sociaux. Ses observations sur le terrain ont profité à toute l’équipe pédagogique : du professeur de sciences en passant par ses collègues de géographie. C’est que le travail ne manquait pas : étude des calottes glaciaires, observation de la faune et randonnées dans des terres où le soleil brille aujourd’hui 24 heures sur 24.

C’est la tête pleine de nouveaux projets que le professeur reviendra à l’Athénée à la rentrée. Après avoir soufflé quelques jours… profitant de la trêve hivernale (mais sans neige ici). Sans aucun doute une grande fierté pour son établissement et un message positif pour tous les élèves fréquentant l’enseignement qualifiant.

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.