Attention : Vous vous trouvez sur la nouvelle version d'Enseignons.be présentée ici par son président. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous le signaler via notre formulaire de contact..
01 Avr 2018

Marc Coucke poursuit ses investissements et s’offre Enseignons.be

L’homme d’affaires Marc Coucke investit dans l’enseignement en Wallonie et à Bruxelles et rachète Enseignons.be pour une sommes confidentielle. 

Le milliardaire a construit sa fortune sur la revente d’Omega Pharma. Depuis, il transforme ses passions en investissements, de Durbuy à Pairi Daiza, sans oublier ses premières amours pharmaceutiques. Il y a quelques semaines, il s’offrait même le club d’Anderlecht. Et aujourd’hui, la première plate-forme pédagogique francophone.

Étonnant? Non. L’asbl fédère plus de 140.000 enseignants et parents sur ses outils numériques. Une caisse de résonance qui n’a pas échappé à l’Ostendais. Tout a commencé avec Pairi Daiza en septembre 2015: le parc animalier et son fondateur, Eric Domb, souhaitent quitter la Bourse. Marc Coucke participe et acquiert un peu plus de 30% des parts de la société. Un an plus tard, le milliardaire débute la conquête de la plus petite ville du monde, Durbuy. Deux hôtels, un restaurant gastronomique, les parcs de divertissement du coin… Au total, environ 100 millions d’euros seront investis. Depuis, la fréquentation des lieux est en hausse constante.

Marc Coucke veut séduire les enseignants

Début 2017, il annonce travailler sur la création d’un véritable «parc d’attractions» dédié à la nature et à l’aventure, rebaptisé «Adventure Valley Durbuy». Marc Coucke affirme que la superficie du parc sera supérieure à celle de Disneyland.

Les enseignants, comme leurs élèves, bénéficieront de nombreux avantages lors de leurs sorties scolaires, retraites, journées et voyages pédagogiques. « Nous allons développer des espaces pour les classes vertes… mais aussi pour les enseignants qui souhaiteraient profiter d’une journée team building. L’objectif avoué est de faire de Durbuy la capitale de la sortie scolaire, devant Walibi, le musée de la craie et la brasserie d’Orval.

Des changements déjà visibles sur les réseaux sociaux

Chez Enseignons.be, la proposition du milliardaire n’a pas tellement surpris les administrateurs. « Nous sommes régulièrement sollicités pour présenter des outils et services qui peuvent intéresser les enseignants », explique Laurent Merenne, en charge des partenariats. « C’est vrai que c’est un gros changement pour nous car il va falloir travailler le néerlandais pour communiquer et accueillir les enseignants du nord du pays mais cela ne nous fait pas peur. » Sur les réseaux sociaux, Enseignons.be a d’ailleurs entrepris de modifier ses visuels pour mieux intégrer les domaines d’activités de son nouveau propriétaire.

La plus petite antenne de soutien scolaire ouvrira également à Durbuy l’année prochaine, dans la plus petite école : elle ne comptera qu’un enseignant et un élève.

Cerise sur le gâteau, l’asbl deviendra le principal sponsor du Sporting d’Anderlecht, qui évoluera avec son logo sur le nouveau maillot de la saison 2018-2019.

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.