Attention : Vous vous trouvez sur la nouvelle version d'Enseignons.be présentée ici par son président. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous le signaler via notre formulaire de contact..

Bientôt une section sport-cyclisme à l’AR d’Aywaille?

Créer une section cyclisme en technique de transition sports-études, c’est l’idée de Danielle Fuger, préfète de l’Athénée Royal d’Aywaille. Une idée qui sied parfaitement  à la région, autoproclamée capitale du cyclisme. « Beaucoup de courses passent par Aywaille. Je pense qu’une section sport-études intéresse pas mal de jeunes. Ouvrir une énième section études-football ne me paraissait pas être l’idée du siècle. Il fallait faire un peu dans l’innovation.  »

Comme les autres sections sport-études, les élèves vont disposer de 8 heures de pratique sportive dont une heure de méthodologie. « Cette option est assimilée à du général, la seule différence est qu’une des options est le sport. Nous allons maintenir en troisième la grille en sciences fortes. Tout simplement, pour l’après-carrière sportive : c’est bien souvent des études de kiné, professeur d’éducation physique ou préparateur sportif. Toutes des disciplines qui demandent aux études supérieures un minimum de sciences. »

Le matériel ne sera pas fourni par l’école : « Un vélo à un tel prix doit être adapté à l’élève et à sa croissance. Je pense que des élèves qui vont dans ce genre de section sont déjà engagés dans des vélos-clubs. » Les commerces de cyclisme locaux ont tout de même proposé d’informer les futurs élèves sur le matériel adéquat et de leur prodiguer leurs conseils techniques. Ils ont également accepté de diffuser l’annonce de la création probable de la section lorsque l’école aura les dernières autorisations.

Toute création d’option prend du temps. Actuellement, l’Athénée Royal d’Aywaille attend toujours les autorisations finales pour commencer à promouvoir cette nouvelle section qui sera certainement un succès chez les amateurs de deux roues. « Nous ne savons pas encore faire énormément de publicité mais j’ai quand même quelque échos positifs et quelques demandes. Je suis toujours obligée de mettre « sous réserve d’autorisation ». »

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.