Inscriptions : un problème à Saint-Dominique à Schaerbeek

Le 5 mai dernier, le journal de RTL-TVI signalait un bug dans les inscriptions d’une école à Schaerbeek, en région bruxelloise. Vingt-sept élèves scolarisés en 6e primaire à l’Institut Saint-Dominique ne pourront pas poursuivre leurs études dans cet établissement. Ils devaient pourtant entrer en 1ère secondaire l’an prochain, dans le même établissement. Un parcours logique dans leurs études.

Mais que s’est-il passé? C’est un document administratif qui aurait été rendu en retard – de quelques heures –  par l’ancienne direction… il y a plus de trois ansRossano Rosi, directeur de l’établissement secondaire :

Ces élèves se retrouvent dans cette situation aujourd’hui parce que l’école n’est pas adossée, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de lien permettant aux élèves de 6e primaire d’entrer, de façon presque certaine, en 1ère secondaire… Ce lien a disparu cette année… On le perdra de toute manière l’année prochaine, mais on aurait pu en bénéficier cette année.

Pour les élèves et les parents concernés, cette erreur administrative a de lourdes conséquences. Les vingt-sept élèves ne savent donc pas où ils iront étudier l’an prochain. Les parents regrettent que le projet pédagogique de l’école n’ait pas été pris en compte.

Je pense que la pédagogie doit être au centre de l’approche enseignante. Ça c’est une première chose. Deuxième chose : je pense que ce décret ne remplit pas ses objectifs. Et surtout, les pots cassés sont avant tout payés par les enfants.

Un coup dur pour les enfants

Félicien, Inès et les autres ont déjà passé neuf ans à Saint-Dominique. Il y ont fréquenté les classes du maternel et du primaire. Devoir quitter leur école en juin et ne plus pouvoir y revenir en septembre est un vrai coup dur. D’autant que ce « bug » aura même des conséquences sur les frères et sœurs qui entreront, dans quelques années, en secondaire. La maman de Félicien explique :

Ce qui est très important, c’est que c’est un fils ainé* et donc on fait passer l’ordre de la fratrie avant tout. Et s’il ne rentre pas, sans doute que ses frères ne rentreront pas non plus.

Dans les prochains jours, la CIRI (commission interréseaux des inscriptions) devra déterminer si ces enfants pourront poursuivre leur scolarité à Saint-Dominique ou s’ils devront se trouver une nouvelle école.1

* aîné

Les mots suivis d’un astérisque sont écrits en accord avec l’orthographe réformée.

  1. RTL-TVI – 05.05.11 []

Commentaires

  1. Catherine Tilquin dit :

    Petit voyage en Absurdie mais tellement dommage pour les enfants. Espérons que la CIRI sera favorable à leur inscription dans cette école.

  2. un père en colère dit :

    Un avant-goût de ce qui attend TOUS les élèves l’année prochaine, puisqu’il n’y aura plus d’adossement dans la plupart des établissements..