Le gouvernement de la Communauté française a approuvé jeudi en première lecture un projet de décret apportant des modifications à certaines dispositions du décret "Inscriptions". Il s'agit essentiellement de faire en sorte que les parents soient avertis plus rapidement des décisions prises envers leur demande et non de modifier en quoi que ce soit le fond du décret, souligne-t-on au cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire[...]

Voir plus

Vous le savez - vous l'avez lu sur Enseignons.be - les écoles primaires et secondaires ont été soumises cette semaine au fameux test non certificatif destiné à évaluer le niveau de l'école et donner des pistes aux enseignants en vue d'ajuster leurs pratiques. Les élèves de 2e et 5e primaires, comme leurs aînés de 2e et 5e secondaires, ont subi une épreuve de lecture et de production d'écrits. Temps estimé pour ce test : de 3 à 4 heures[...]

Voir plus

C'est le journal La DH qui publie l'info ce matin, l’athénée boistfortois La Brise vient d'obtenir un moratoire d’un an par la Communauté française. Pour rappel, l'établissement devait fermer ses portes en septembre 2011, faute d'avoir suffisamment d'élèves. Un sursis qui devrait d’achever en mai 2011, lorsqu’une décision sera prise sur son avenir, sur base d’un rapport qui dressera l’éventail des options possibles en termes[...]

Voir plus

Les négociations sectorielles bisannuelles ont été lancées mercredi entre les syndicats de l'enseignement et les ministres des enseignements obligatoire et supérieur, Marie-Dominique Simonet et Jean-Claude Marcourt, autour de trois points principaux: l'association des pouvoirs organisateurs (P.O.) aux négociations, les mesures "Robin des bois" pour financer l'encadrement différencié et les départs anticipés. Les syndicats, qui ont[...]

Voir plus

Ce samedi, c'était la fête des enfants à Bruxelles. A cette occasion, Bernard De Vos, délégué général aux Droits de l’enfant, a présenté les grandes lignes du rapport annuel de son institution. Et un constat en ressort, le nombre de saisines liées à l'enseignement est en hausse. En effet, pour l’exercice 2009-2010, sur les 888 dossiers qui ont été ouverts: 637 plaintes et 251 demandes d’information. Mais ce que constate surtout[...]

Voir plus

Le député libéral Jean-Luc Cruck a récemment interpellé la ministre de l'enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet au sujet des « articles 20 », ces enseignants qui n’ont pas les titres requis, sur la base de l’article 20 de l’arrêté du 22 mars 1969. Il dénonce le recours de plus en plus fréquent à ce type d'enseignant, pénurie oblige, tout en signalant que faire appel à des « articles 20 » a deux conséquences : D’une[...]

Voir plus

La police d’Oudenburg (Flandre occidentale) interroge depuis lundi des enfants de neuf ans d’une classe de la Vrije Basisschool Heilige Familie. L’institutrice de la classe, Isabelle, s’est fait voler son gsm et sa carte de banque, et soupçonne un enfant de la classe d’en être responsable, rapporte ce matin Het Laatste Nieuws. Les enfants de la classe de quatrième primaire ont dû sortir un à un et raconter aux policiers ce qu’ils[...]

Voir plus

Cette semaine commencent les épreuves non certificatives en français en 2e et 5e primaires et secondaires pour l’ensemble des écoles de Bruxelles et de Wallonie. Chaque année, c'est maintenant la tradition, la CF organise ces évaluation externe non certificative. Après l'éveil et les sciences l'an dernier, voilà le français cette année. Les tests ne comptent pas et ne risquent pas de mettre en péril l'année des élèves. Ils ne peuvent[...]

Voir plus

C'est une étude de la Fondation Roi Baudouin qui l'affirme : l'inégalité sociale en matière de santé en Belgique augmente. Les personnes les plus scolarisées vivent plus longtemps que les moins scolarisées et leur espérance de vie augmente également plus rapidement. Ainsi, l'espérance de vie d'un homme de 25 ans diplômé de l'enseignement supérieur est de 80 ans. Il y a dix ans, il n'aurait atteint que 77 ans. Ce que peut espérer un[...]

Voir plus

Ils étaient entre 200 et 300 chez la ministre de l'enseignement Marie-Dominique Simonet, vendredi matin. Les directeurs de l'enseignement fondamental catholique en ont marre. Une fois de plus pourrait-on dire. C'est qu'au fil de leurs coups de gueule, rien ne change vraiment. Si ce n'est qu'on leur ajoute souvent une nouvelle couche à un travail administratif qu'ils jugent excessif, inadapté à leur fonction et qui les prive surtout du temps[...]

Voir plus