Politique

"Le gouvernement confirme le système des anciens décrets plutôt qu'en avouer l'échec. Une fois de plus, ce décret apparaît comme très compliqué pour les parents et ne répond pas à leur angoisse", affirme la chef de groupe Françoise Bertieaux dans un communiqué, soulignant au passage que le gouvernement a dévoilé son nouveau décret à la presse et non au parlement. Pour le MR, ce nouveau décret va poser plusieurs problèmes: on y[...]

Voir plus

Depuis 2006,  il n'est plus possible d'organiser des classes de dépaysement, en Wallonie et à Bruxelles, si moins de 90 % des élèves participent au séjour. Avant cette date, le seuil minimal était de 75 % en primaire et secondaire et 60 % en maternelle (75% aujourd'hui). L'objectif est louable : essayer de garantir une participation maximale en évitant que des élèves restent sur le carreau, faute de pouvoir payer leur participation au voyage.[...]

Voir plus

Le vice-Premier ministre fédéral Guy Vanhengel est "preneur" d'une solution visant à suspendre l'exécution du décret flamand octroyant à la Flandre la tutelle de l'inspection pédagogique dans les écoles francophones de la périphérie. Lors de l'émission Controverse sur RTL-TVI, le sénateur de Communauté Marcel Cheron (Ecolo) a lancé au ministre flamand de l'Enseignement Pascal Smet un "appel à la suspension de l'exécution du décret"[...]

Voir plus

Les quatre présidents de partis francophones ont décidé de demander, mercredi soir, au parlement de la Communauté française d'introduire devant la Cour constitutionnelle un recours en suspension et en annulation du décret flamand confiant l'inspection des écoles francophones des communes à facilités à la Communauté flamande.Parallèlement, ils suggèrent à la ministre de l'Enseignement Marie-Dominique Simonet de prendre contact avec la[...]

Voir plus

Le FDF a demandé mardi au gouvernement de la Communauté française d’intégrer les écoles communales francophones des communes à facilités de la périphérie de Bruxelles dans le réseau de l’enseignement libre francophone via une asbl dépendant de la Communauté française. Pour le Front Démocratique des Francophones, il s’agit de la solution la plus durable sur le plan politique et juridique pour permettre le maintien de l’inspection[...]

Voir plus

Le parlement flamand a voté mercredi un décret confiant la compétence de l'inspection pédagogique pour les écoles francophones de la périphérie bruxelloise à la Communauté flamande. Les inspecteurs flamands contrôleront donc le travail d'enseignants qui suivent, eux, le programme de la Communauté française. Marie-Dominique Simonet va proposer au gouvernement de la Communauté française de saisir la cour constitutionnelle afin d'empêcher[...]

Voir plus

La ministre Marie-Dominique Simonet a rencontré les acteurs de l'enseignement, hier, au parlement de la Communauté française. Directeurs, syndicats, parents, etc. se sont succédé à la tribune durant la matinée pour exprimer leur point de vue sur la question. Cette ultime réunion devait conclure trois semaines de contacts entre le cabinet de l'Enseignement et les partenaires de l'école. L'objectif de la ministre était clair : repartir d'une[...]

Voir plus

Tous les ministres sont d'accord pour le dire, l'enseignement - obligatoire et supérieur - ne s'en sort pas trop mal. Certes, il a lui aussi contribué, de façon importante, à réaliser des économies en vue de boucler les budgets 2009 et 2010 de la Communauté française mais sa participation est moindre que celle qui avait été envisagée l'été dernier, au lendemain des élections, lors des négociations gouvernementales. Il était alors question[...]

Voir plus

Le gouvernement de Rudy Demotte (Région wallonne et Communauté française) a finalisé le budget 2010 des deux entités, cette nuit. Comme nous vous l'annoncions vendredi dernier, les subsides aux écoles seront bien "lissés" et non gelés comme cela avait été initialement prévu. Le plan de revalorisation de fonctionnement des écoles (plan dit de la Saint-Boniface) sera revu à partir de 2010. Selon ce qui a filtré aujourd'hui dans la presse,[...]

Voir plus

Souvenez-vous, c'était il y a quelques semaines. Trois fillettes de confession musulmane s'étaient vues interdire l'accès de leur école à cause de leur voile. Le règlement d'ordre intérieur de l'établissement spécifiait très clairement que le port de tous signes religieux ostentatoires était interdit. La commune de Dison, où étaient scolarisées les jeunes filles, avait soutenu la direction de l'école mais les parents, ne l'entendant[...]

Voir plus