Etudes & statistiques

La formation de régent a la cote auprès des jeunes. Le nombre d'étudiants inscrits en 1ère année à l'école normale ne cesse d'augmenter depuis sept ans, selon les derniers indicateurs de l'enseignement. Et le palier atteint en 2012-2013 est historique : 3.135 étudiants, soit une hausse de 3% par rapport à 2012... et de 57% (!) sur vingt ans. Le régendat a du succès auprès des jeunes Les chiffres ne disent pas quelles sont les matières[...]

Voir plus

La bible des statistiques de l'enseignement est sortie. La neuvième édition des indicateurs de l'enseignement, qui portent sur l'année 2012-2013. Un constat à souligner - et une tendance qui se confirme - c'est la baisse du taux de redoublement dans toutes les années de la scolarité obligatoire. Une diminution constante depuis cinq ans En 1ère primaire, par exemple, l'échec qui se chiffrait alors à 7% en 2009, est retombé à un peu plus[...]

Voir plus

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier un nouveau rapport sur l’état de l’éducation dans le monde : "Regards sur l'éducation 2014". On y apprend ainsi qu'en Belgique, il y a en moyenne un enseignant pour neuf élèves dans l'enseignement secondaire... alors qu'il n'y en aurait qu'un pour 17 élèves aux Pays-Bas, 14 en Allemagne et 13 en France. La moyenne des 34 pays membres de l'OCDE se situe[...]

Voir plus

Souvenez-vous : il y a deux mois (au début des grandes vacances donc), les éditions Plantyn lançaient, avec le concours d'Enseignons.be, une vaste enquête sur la motivation des enseignants et leur niveau de satisfaction dans l’exercice de leur profession. Sur notre page Facebook (suivie par plus de 34.000 fidèles lecteurs), nous vous invitions à remplir un petit questionnaire, mis en ligne par notre partenaire, éditeur d'ouvrages pédagogiques. Enseignant[...]

Voir plus

Lorsque la Ligue des familles publie sa traditionnelle enquête sur le coût financier de la scolarité pour les parents, on comprend que les grandes vacances se terminent tout doucement. Et pourtant, il reste encore deux semaines... pour préparer nos leçons, notre cahier de matière... ou déjà organiser la classe en prévision de l'arrivée des petits (ou plus grands) loulous. Mais soit, passons... Revenons à la Ligue des familles qui a analysé[...]

Voir plus

Que nos lecteurs nous excusent, principalement nos collègues instituteurs. Dans cet article, nous parlerons surtout de la formation "d'institutrice primaire". Dans la langue française, vous le savez, c'est le masculin qui l'emporte. Nous ferons une exception. Par facilité, d'abord. Par élégance, ensuite... et enfin parce que - si vous avez lu notre billet consacré au rapport de l’Agence pour l’évaluation de la qualité de l’enseignement[...]

Voir plus

La majorité PS-cdH s'est engagée à revoir la formation initiale des instituteurs et régents avant la fin de la législature. A terme, face aux exigences du métier, cette refonte imposera un allongement de la durée des études à 4 ans (dans un premier temps) puis à 5 ans. Une image d'études "faciles" Une telle promesse figurait déjà dans la précédente déclaration de politique communautaire. Mais la réforme était restée dans les[...]

Voir plus

Pour attirer les élèves, nos écoles n'hésitent plus à faire un peu de publicité. Chacune tente ainsi de se mettre en valeur, ce que l'on pourrait considérer comme étant de bonne guerre dans un contexte de quasi-marché scolaire. Chaque enfant apporte avec lui des moyens supplémentaires pour l'école qui l’accueille, qu'elle pourra investir en engageant de nouveaux enseignants, par exemple. L'école se comporte comme un magasin Et pourtant,[...]

Voir plus

Tous les enseignants connaissent Robert Deschamps, Professeur d’Économie aux facultés universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur, et reconnu comme étant un des grands spécialistes des finances des entités fédérées. Voilà des années que l'homme analyse et décortique le budget de notre Fédération Wallonie-Bruxelles. Aux syndicats qui réclament un refinancement de l'enseignement et plus de moyens pour des politiques nouvelles, il[...]

Voir plus

"Ce dont souffre notre enseignement, ce n'est ni d'un manque d'argent ni d'un manque d'enseignants. On n'améliorera pas la situation en continuant à dépenser plus là où les demandes se font les plus pressantes, sans changer le mode de fonctionnement actuel. Ce n'est pas en faisant plus de ce qui ne marche pas bien que les choses iront mieux. Les enseignants ne sont pas en cause. Ils travaillent comme ils peuvent à l'intérieur d'un système[...]

Voir plus

On s'attendait à une nette baisse du taux de réussite (voir notre article du lundi 23 juin) mais là, c'est tout de même une surprise : à peine 88,54% des 47.797 élèves de 6e primaire ont réussi le Certificat d'études de base, selon l'administration de l'enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il s'agit d'un record! Ces cinq dernières années, nous avions l'habitude que plus de 90% des enfants décrochent le fameux sésame. L'an[...]

Voir plus

C'est un petit article qui a mis le feu aux poudres, publié dans le journal "L'Echo" puis partagé par l'ensemble des médias francophones : "Près d'un enseignant sur dix n'est pas présent en classe." Fichtre, quel titre! Mais où sont-ils alors ces fainéants? Pour le savoir, il faut aller jeter un œil sur les derniers chiffres publiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles (dès la page 90), basés sur les rapports de l'Administration générale[...]

Voir plus

"Coup de gueule : on se demande pourquoi les enseignants arrêtent... Ce n'est sûrement pas à cause des élèves, détrompez-vous! Mais ce système de désignations et ces pistons y sont sûrement pour quelque chose. Retour à zéro pour moi... et sûrement "chômage" l'année prochaine, alors que je donne tout pour mon école et pour mes élèves et malgré mon classement de temporaire prioritaire. Quel scandale! J'en ai marre!" PS et cdH trustent[...]

Voir plus

Il ne reste déjà plus que quelques jours avant les élections fédérales, régionales et européennes du 25 mai. Très bientôt, les partis qui auront décidé de s'associer pour les cinq prochaines années devront se mettre autour de la table et rédiger leur déclaration de politique communautaire. Un document qui servira de fil conducteur pour celui ou celle qui succédera à Marie-Martine Schyns, à la tête du Ministère de l'Enseignement[...]

Voir plus

Notre enseignement est l'un des plus inégalitaires au monde. A quelques jours des élections qui verront les partis politiques se pencher sur le futur de nos écoles, il est toujours bon de le rappeler. Cette fois, c'est une étude réalisée par la Fondation Roi Baudouin en collaboration avec le Germe, le Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité (ULB) qui enfonce le clou. Intitulée "Vers des écoles de qualité[...]

Voir plus

L'asbl Infor Jeunes Laeken tire la sonnette d'alarme : entre 2012 et 2013, 2.184 élèves mineurs ont été exclus définitivement de leur école. Un chiffre relativement stable, malheureusement. En 2011-2012, on enregistrait 2.078 exclusions définitives et 762 refus d’inscriptions (élèves qui terminent leur année dans une école mais ne peuvent plus s’y réinscrire à la rentrée )  signalés - sur base volontaire, ce qui nous laisse penser[...]

Voir plus

La dernière enquête Pisa n'avait pas encore livré tous ses enseignements. Pour rappel, depuis 2000, elle est menée tous les trois ans au sein des pays membres de l’OCDE et de pays partenaires et vise à évaluer les compétences des élèves de 15 ans dans trois domaines : la lecture, la culture mathématique et la culture scientifique. De manière cyclique, les élèves sont interrogés sur un domaine défini comme majeur (il y a deux ans,[...]

Voir plus

C'est un peu une tradition au sein du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles  : au cours d'une législature, chaque groupe politique a la possibilité d'approfondir le sujet de son choix. Ce mercredi, le PS avait choisi la question de l'échec scolaire et de la remédiation. Comme base de travail, un rapport rédigé par une équipe de chercheurs de l'Université de Liège. Un élève sur deux est en retard dès la 3e secondaire S'il[...]

Voir plus

"Je ne fais pas de généralisation. Mais je remarque que les garçons sont plus agités. J’observe également des comportements difficiles chez les filles mais c’est moins fréquent". Qui n'a jamais entendu une remarque semblable, à la salle des profs en pendant les conseils de classe? C'est entendu, on a plus tendance à faire doubler les garçons, chiffres à l'appui. Et ceux-ci rencontrent davantage de problèmes de discipline. Ils sont plus[...]

Voir plus

Un élève sur trois serait touché par le harcèlement à l'école en Fédération Wallonie Bruxelles (FWB) selon une étude menée par l'UCL et portant sur 6.500 élèves de la 6e primaire à la 3e secondaire en FWB. Par harcèlement, il faut entendre 1) l'intention de faire du tort à autrui, 2) la répétition des faits et 3) un déséquilibre de pouvoir entre les protagonistes. Ces trois éléments permettent, selon les chercheurs, de distinguer[...]

Voir plus

Le constat est chaque année le même. L'absentéisme ne diminue pas dans nos écoles. En 2012-2013, 8.234 enfants ont ainsi été signalés absents dans le maternel et le primaire et 3.296 au secondaire. Au fondamental, c'est 600 de plus qu'en 2011-2012 et 450 de plus au secondaire. Sanctionner les parents? Pas si simple... On entend déjà certains réclamer que l'on punisse les "mauvais" parents. Souvenez-vous, en octobre dernier, le nouveau[...]

Voir plus

Le chiffre est désormais connu et reconnu : 35% des jeunes enseignants quittent le métier avant d'avoir soufflé leurs cinq premières bougies devant une classe. Pire : un professeur sur cinq (19%) n'attend même pas la fin de son premier intérim pour aller voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Pour les écoles, cette hémorragie est un véritable drame que les autorités peinent à stopper. Une école voit partir 20% de ses profs chaque[...]

Voir plus

Les enseignants ne le savent que trop bien : lors de la correction d'un contrôle, d'une évaluation, qu'elle soit orale ou écrite, une quantité de facteurs entrent en jeu et peuvent peser sur la note finale de l'élève, indépendamment de la valeur intrinsèque de son travail ou de son niveau de connaissances. Les futurs instituteurs, régents ou agrégés de l'enseignement secondaire supérieur ont tous été initiés à la science dont le sujet[...]

Voir plus

Ce sont les Indicateurs 2013 de l’Enseignement qui nous l’apprennent : sur une période de cinq ans, la population de l’enseignement secondaire ordinaire suivant un apprentissage par immersion a pratiquement triplé. Entre 2006-2007 et 2011-2012, nos écoles sont passées de 3.300 enfants inscrits en immersion (pour 53 implantations proposant cette filière) à 9.853 (et 109 implantations). Sans oublier les 160 écoles fondamentales qui  pratiquent[...]

Voir plus

Les enquêtes Pisa nous le rappellent à chaque fois : les systèmes d’enseignement les plus performants sont ceux où les enseignants ont reçu la meilleure formation et ont été soigneusement sélectionnés. Ce sont aussi ceux où les enseignants sont les mieux payés. Paradoxalement, et alors que nombre de jeunes profs se plaignent de leur formation, rien n’a encore été entrepris pour l’améliorer. On parle bien depuis quelques années[...]

Voir plus

Si le gouvernement s'est largement félicité des résultats de la dernière enquête Pisa (mais sans triomphalisme toutefois, les progrès restent très modestes), l'opposition libérale n'a pas manqué d'épingler les carences de notre système éducatif, accusant directement les partis de la majorité - dont deux (PS et cdH) sont au pouvoir depuis dix ans - de n'avoir pas su mener les réformes attendues dans les temps. Évaluer le mécanisme[...]

Voir plus

Nos dirigeants sont satisfaits : pour une fois, le bilan n’est pas sombre partout. Le test de lecture est même LA bonne surprise de l’édition Pisa 2012. Nos élèves passent ainsi de de 473 à 493 points. Ces vingt points supplémentaires nous placent juste au-dessus de la moyenne de l'Union européenne mais aussi de celle de l’OCDE. Et cependant, il ne faut pas se voiler la face. Il reste du travail. Comparer la performance de notre système[...]

Voir plus

« Deux mots : confiance et fierté. C’est un encouragement pour l’avenir ». En présentant les conclusions de l’étude Pisa sur les performances en math, sciences et lecture des jeunes de 15 ans, la Ministre Schyns avait le sourire, cet après-midi. C’est que les résultats, sans être brillants, s’améliorent un tout petit peu par rapport à ceux de 2009. Dans la moyenne de l’OCDE et de l'Union européenne « Mais qu’est-ce[...]

Voir plus

La Fédération Wallonie-Bruxelles compte 3 réseaux d'enseignement : l'officiel, l'officiel subventionné et le libre. Si elle organise elle-même le premier, elle subventionne également les deux autres, sous la responsabilité des provinces, des communes ou d'associations et autres congrégations religieuses. Depuis bientôt dix ans, la population scolaire de l’enseignement fondamental et secondaire se répartit à parts quasi égales entre,[...]

Voir plus

Selon les derniers Indicateurs de l'Enseignement, les effectifs de l’enseignement spécialisé sont en constante augmentation. En 15 ans, chaque niveau (primaire et secondaire) a connu une croissance de ses effectifs de près de 30%. Aujourd'hui, l’enseignement spécialisé accueille ainsi 4,8% des élèves scolarisés (5,2% au primaire et 4,5% au secondaire). Cela représente plus de 35.000 élèves. Face à ce phénomène, ces écoles tentent[...]

Voir plus