Pédagogie

S'il y a bien une qualité à reconnaitre à Joëlle Milquet, c'est qu'à ses yeux, aucun sujet, aucun dossier n'est tabou. La nouvelle Ministre de l'Enseignement obligatoire semble décidée à marquer l'école de son empreinte. Prochain chantier annoncé : la réforme des rythmes scolaire... un sacré morceau, qui a effrayé bon nombre de ses prédécesseurs. Partir du terrain et laisser l'initiative aux enseignants Mais cette fois, pas question[...]

Voir plus

Les mathématiques restent la bête noire de nos enfants. Et c'est au secondaire que l'échec frappe le plus durement. Pourquoi? Peut-être parce qu'on attend de l'élève qu'il utilise un langage abstrait, auquel il n'a pas été habitué lors de ses études primaires, où les maths sont davantage concrets : on "choisit", "calcule" ou "trace"...  alors que, plus grands, il doit davantage "justifier" et "construire". Le cours ex-cathedra, que nous[...]

Voir plus

Il faut vraiment vivre sur une autre planète pour l'ignorer : les Diables rouges iront au Brésil! Qu'on n'aime ou qu'on n'aime pas le ballon rond, la Coupe du monde rythmera la vie de nos élèves (et la vôtre peut-être aussi) pendant les cinq prochaines semaines. Pas toujours l'idéal en période d'examens... Mais c'est comme cela tous les deux ans, en alternance avec l'Euro. Et puis il y a les Jeux olympiques, le tennis, etc. Tant d'occasions[...]

Voir plus

Quelle est la place du wallon dans la culture wallonne? Voilà une question qui mériterait d'être posée toute l'année... et pas seulement à l'occasion des fêtes de Wallonie, tant le français et les langues wallonnes (picard, champenois, gaumais...) auraient à gagner à se retrouver - à nouveau - au sein des programmes scolaires. On observe bien ici et là quelques initiatives intéressantes, comme dans la commune de Blegny (en région liégeoise)[...]

Voir plus

Et si on étalait les périodes de vacances scolaires entre la Flandre et la Wallonie, comme cela se fait déjà en France avec les fameuses zones que l'on connaît? C'était l'idée de la semaine, défendue par plusieurs tour-opérateurs, dont Thomas Cook, qui y voyaient là un moyen "de proposer davantage de séjours, mieux étalés dans le temps"... et donc de réduire la pression sur les prix. Tout bonus pour le consommateur, semble-t-il... Mais[...]

Voir plus

Pourquoi, en Wallonie, faut-il attendre la 5e primaire pour s'éveiller à une autre langue? La question est posée par la députée FDF Caroline Persoons. "La loi qui a fixé cette règle date de 1963. Les choses ont un peu évolué depuis. En Wallonie, on commence à dix ans, à Bruxelles, c'est huit ans... et six ans dans les écoles francophones de la périphérie. Quel est le sens de tout cela? Quand on a une école à Uccle et une autre à Waterloo[...]

Voir plus

L'école doit-elle encore consacrer un peu de temps aux langues régionales? C'est l'avis du député wallon Marc Bolland (PS), qui s'apprête à déposer une proposition de décret visant à favoriser l’apprentissage du wallon dans nos classes (mais aussi le Gaumais, le Picard...) et à le soutenir sur la scène culturelle et dans les médias. Protéger une langue minoritaire L'homme, qui est aussi Bourgmestre de Blegny (province de Liège),[...]

Voir plus

C'était une petite révolution : en juillet dernier, l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (EVRAS) entrait dans les objectifs généraux de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire inscrits dans le décret Missions de 1997. Conséquences : les écoles étaient désormais dans l'obligation de proposer l'EVRAS à leurs élèves. Assurer l'efficience et la plus-value de l'EVRAS Seulement voilà, neuf[...]

Voir plus

Les réactions se succèdent après l’annonce du Ministre de l'Enseignement supérieur de vouloir réformer la formation initiale des enseignants (instituteurs et régents) en la faisant passer de trois à cinq ans. Les membres du CGé - ChanGements pour l’égalité - ont pris connaissance de la note d’orientation rédigée par le cabinet de Jean-Claude Marcourt (PS). Le mouvement se dit à la fois réjoui et inquiet. Le projet de refonte fondamentale[...]

Voir plus

La Ministre de l'Enseignement obligatoire l'avait promis, en avril dernier : elle allait bannir les sucreries, sodas et autres burgers de toutes les écoles d’ici 2015. Bon, l'idée n'était pas vraiment neuve puisque Marie Arena l'avait déjà défendue à l'époque. La pression des limonadiers et des chefs d’établissement – qui tirent aussi de juteux bénéfices de la vente de sucreries – avait cependant eu raison des ambitions ministérielles.[...]

Voir plus

L'avant-projet de réforme du Ministre de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (PS), qui vise, on le rappelle, à renforcer la formation initiale des enseignants - qui passerait de 3 à 5 ans - aura fait couler beaucoup d'encre. Bien que le dossier ne soit pas politiquement mûr, il a déjà été abondamment commenté par de nombreux observateurs (syndicats, étudiants, enseignants, etc.). La plupart d'entre eux semblent s'accorder sur[...]

Voir plus

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (PS), devait finalement soumettre, cet après-midi, son avant-projet de décret relatif à la formation initiale des enseignants. A ses collègues du gouvernement, il a remis une note d’orientation (qui n'a pas encore été examinée) qui reprend les grandes lignes de l'action qui pourrait être menée dans les prochaines années. Nous avons lu ce document... Il peut se résumer en[...]

Voir plus

Brochures, vidéos, jeux éducatifs... Les jeux dangereux sont largement médiatisés depuis plusieurs années, car ils représentent un réel danger et parce que toutes les écoles sont concernées. Mais concrètement, moi, en tant qu’enseignant, quel est mon rôle? Un travail loin d'être secondaire Déjà en 2009, Marie-Dominique Simonet attribuait aux enseignants et éducateurs la mission d'ouvrir le débat sur les jeux dangereux avec les[...]

Voir plus

"Considérant que le jeu d’échecs est un sport accessible aux enfants de toutes les catégories sociales et que ce jeu pourrait contribuer à la cohésion sociale et à la réalisation d’objectifs de politique générale, tels que l’intégration sociale, la lutte contre la discrimination, la réduction du taux de criminalité et même la lutte contre différentes formes d’addiction... Tout bonus pour nos élèves Considérant que, indépendamment[...]

Voir plus

Le professeur debout devant ses élèves, assis bien sagement en rang d'oignon, c'est un modèle dépassé. Ce n'est pas nous qui le disons, mais des enseignantes new-yorkaises qui visitaient des écoles anversoises la semaine dernière. Selon la RTBF, qui rapportait l'information, ces pédagogues avaient été invitées par la ville pour présenter la méthode d’apprentissage qu'elles appliquent depuis deux ans dans 215 des 1700 écoles publiques[...]

Voir plus

Les enseignants qui ont été - ou sont encore - actifs dans les mouvements de jeunesse (scouts, guides, patro...) le savent bien : une petite ligne sur le CV indiquant une expérience d'animateur est un petit plus qui peut encore faire pencher la balance en votre faveur. On raconte que certains enseignants n'ont aucun mal à reconnaitre les anciens du mouvement, à leur manière de gérer leurs classes, au bon contact qu'ils développent en général[...]

Voir plus

Faut-il supprimer les devoirs à domicile? La question divise autant les parents que les enseignants. Une récente étude menée par l'Université de Liège (ULg) à la demande de l'Observatoire de l'enfance, de la jeunesse et de l'aide à la jeunesse a relancé le débat cette semaine. Il est vrai que notre enseignement fait depuis longtemps la part belle aux devoirs et travaux à domicile de toutes sortes. Dans le fondamental, ces derniers sont[...]

Voir plus

Une nouvelle année scolaire va bientôt commencer. Le 3 septembre prochain, des milliers d'élèves reprendront le chemin de l'école. Leurs professeurs auront repris le collier un peu plus tôt. Ils sont déjà nombreux à repeindre leurs classes, préparer leurs cours, organiser les horaires... Car une rentrée ne s'improvise pas. La France, plus ambitieuse? Cette fois encore, notre calendrier ne tiendra pas compte des rythmes scolaires des[...]

Voir plus

On le sait, l’Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (EVRAS) va bientôt faire son entrée dans nos écoles. C’était l’un des enjeux majeurs de la législature 2009-2014 pour la fédération Wallonie-Bruxelles. Mais il reste cependant au gouvernement à définir ce qu'est l'EVRAS, qui peut l’enseigner, combien d’heures pour quel niveau d’enseignement, etc. Pour Arc-en-Ciel Wallonie, qui regroupe les associations homosexuelles[...]

Voir plus

Antoine de Brabandère est vraiment un curieux personnage. Ce psychopédagogue, instituteur de formation, a réussi l'incroyable pari de transformer des matières souvent rébarbatives comme l'étude de la grammaire ou des tables de multiplication en un régal pour les yeux... et les oreilles. C'est que l'enseignant est aussi un musicien plutôt doué, qui a bien intégré l'idée que l'on peut apprendre tout en s'amusant. Lors de ses stages, il n'hésite[...]

Voir plus

On en parlait depuis un petit temps. Mais Marie-Dominique Simonet (CdH) a confirmé la semaine dernière que le CE1D, épreuve externe actuellement proposée en fin de 2e secondaire, deviendrait obligatoire, et ce dès juin 2013. "Il consistera en un ensemble d’épreuves à valeur certificative de même nature que le CEB ; il sera progressivement élargi à d’autres disciplines que le français et les mathématiques" a expliqué la Ministre de[...]

Voir plus

Les bons professeurs le savent, rien de tel que de partir de l'actualité pour susciter la curiosité de ses élèves... et faire passer une matière tout en douceur. Et même si l'année scolaire est (presque) finie, voilà une initiative à retenir pour la prochaine rentrée : revoir sa géo avec l’Euro 2012 de football. C'est Pierre Stévens, diplômé en géographie de l'Université de Liège et aujourd'hui géomètre, qui a eu l'idée de créer[...]

Voir plus

Plus personne ne l'ignore, l’échec scolaire préoccupe beaucoup les enseignants, les parents et le monde politique. Il est inutile de rappeler qu’il coûte très cher à la collectivité et que ses bienfaits sur les enfants sont plus que relatifs. Du coup, on ne cesse de parler de remédiation scolaire. Une remédiation qui reste compliquée à mettre en place dans de nombreuses écoles, faute de moyens pour l'organiser. Contraintes à l'innovation,[...]

Voir plus

C'est un fait : le redoublement reste encore trop pratiqué dans nos classes de maternelle. Et le phénomène n'est pas neuf. En 2010 déjà, la Ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (CdH), avait été interpellée après à la publication des indicateurs de l'enseignement cuvée 2009. On pouvait y lire que près de 5 % des élèves étaient retenus pour un an de plus en troisième maternelle, et que parmi les enfants inscrits[...]

Voir plus

On aura beaucoup parlé la semaine dernière de la création d'une nouvelle école privée à Crainhem, dans le Brabant flamand : l'Arboretum College. Ses fondateurs ont eu les honneurs de nombreux médias "papiers" et télévisés. Une surexposition médiatique? C'est néanmoins l'occasion de se souvenir que l'enseignement privé en Communauté française ne fédère qu'un millier d'élèves, auquel on peut ajouter les 600 enfants qui suivent chaque[...]

Voir plus

La question est volontairement provocante. On le sait, en Communauté française, l'enseignement des langues reste préoccupant. Surpopulation des classes  - et donc pratique effective de la langue et temps de parole très limités -, hétérogénéité des élèves - et donc des acquis et des besoins -, homogénéisation des méthodes d'apprentissages et d'évaluations, manque de matériel, professeurs peu ou pas compétents, etc. Le constat n'est[...]

Voir plus

"Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore votre rêve." Cette jolie pensée que l'on doit à Antoine de Saint-Exupéry, une maman de Crainhem (Brabant flamand) l'a fait sienne : en septembre prochain, elle ouvrira sa propre école secondaire privée, trilingue (français, néerlandais et anglais) et non confessionnelle. Une école familiale Quarante élèves (maximum) pourront s'inscrire, dans un premier temps, en première[...]

Voir plus

Il faut le dire : c'est un beau coup de com'! Quelques jours après la présentation du rapport de l'ONU par le Belge Olivier De Schutter, qui a invité les gouvernements à taxer les boissons et les aliments à teneur élevée en graisses, sel et sucre ((Trois millions d'individus meurent chaque année à cause de la malbouffe.)), voilà que la ministre de l'Enseignement, Marie-Dominique Simonet (CdH), s'engage à bannir les sucreries, sodas et autres[...]

Voir plus

Lorsqu'on épluche attentivement la presse, on tombe parfois sur des informations cocasses. Dans le Vif l'Express de ce 16 mars, les lecteurs attentifs auront épinglé un tout petit article consacré à une question posée par le député wallon Daniel Senesael (PS) à la ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (CdH) au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Tout travail mérite-t-il salaire? M. Senesael, qui[...]

Voir plus

Ce mardi 28 février à 7h50, sur les ondes de Bel RTL, le ministre de l'Enseignement supérieur, le socialiste Jean-Claude Marcourt, s'est déclaré en faveur d'un allongement des études pour les futurs régents et instituteurs. "Aujourd'hui, il n'y a pas de décision mais ce qui est clair, c'est qu'il ne faut plus continuer avec le cursus académique tel qu'on le connaît. Il faut une vraie réforme... mais il ne faut pas simplement garder le même[...]

Voir plus