Secondaire

Le dossier du caractère facultatif du cours de religion et de morale dans l’enseignement officiel n'a pas fini de faire parler de lui. Voilà plusieurs jours que la Ministre de l'Enseignement obligatoire, Joëlle Milquet (CDH), doit faire face aux attaques et pressions provenant 1) de l'opposition libérale et écologiste au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et 2) des représentants de l’enseignement officiel et des pouvoirs organisateurs. Les[...]

Voir plus

C'était "la" question que se posaient tous les parents, les élèves, les enseignants et les chefs d'établissement : qu'allait-on bien pouvoir proposer aux milliers d'enfants qui, l'année prochaine, ne suivront aucun des cours philosophiques proposés dans l'enseignement officiel? Il n'était pas envisageable de leur montrer - tout simplement - le chemin de l'étude. Un cours de citoyenneté? Il ne sera mis en place - au plus tôt - qu'à la rentrée[...]

Voir plus

L'arrêt de la Cour constitutionnelle imposant de dispenser, s'ils le souhaitent, les enfants des cours de morale ou de religion à la rentrée de septembre avait surpris tout le monde... Enfin, ceux qui avaient oublié l'avertissement lancé il y a deux ans, en commission de l’Éducation du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, par les professeurs Dumont (St-Louis), Berhendt (ULg) et Uyttendaele (ULB), trois constitutionnalistes, qui[...]

Voir plus

Afin de préparer l'organisation de la rentrée 2015-2016, la ministre de l'Enseignement obligatoire, a décidé de sonder les parents afin de savoir si leur enfant optera pour le cours de religion ou de morale... ou s'il demandera une dispense. Les écoles ont jusqu'au 18 mai prochain pour faire remonter leurs chiffres. Une gestion chaotique de la Ministre Milquet? Mais si on attendait - bien logiquement - l'opposition libérale sur ce dossier,[...]

Voir plus

Les jours passent... et la situation se complique à chaque fois un peu plus. Mardi, la Ministre de l’Éducation Joëlle Milquet menaçait de reporter à 2016 la dispense des cours de religion, agacée par l'attitude de la Fapeo (association des parents de l’enseignement officiel), qui a invité les parents à ne pas choisir, pour leur enfant, le cours de religion ou de morale pour la prochaine rentrée scolaire. Deux pou­voirs organisateurs[...]

Voir plus

La Ministre de l'Enseignement obligatoire a décidé de laisser quelques jours supplémentaires aux écoles qui devront lui faire parvenir leurs chiffres de fréquentation des cours philosophiques pour la prochaine rentrée scolaire. Les parents ont désormais jusqu'au 18 mai, pour indiquer si leur enfant opte pour le cours de religion ou de morale ou s'il demande une dispense. Ce choix devrait être confirmé en juin... Mais Joëlle Milquet menace[...]

Voir plus

Elle a finalement eu gain de cause, Lisa Coster! Lisa qui? Mais si, souvenez-vous, Lisa, c'est cette jeune enseignante néerlandophone qui avait enseigné pendant six mois dans une école communale liégeoise... sans toucher un centime pour son travail. Six mois de travail avec un diplôme non reconnu Titulaire d’un diplôme de journalisme décroché aux Pays-Bas, elle travaille dans un premiers temps à l’école Berlitz où elle enseigne[...]

Voir plus

Il y a quelques jours, la presse s'est fait l'écho du dernier classement des établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, où chaque école se voit attribuer une note de un à vingt sur vingt... censée révéler la réalité socio-économique des parents des élèves qui y sont scolarisés. Les écoles avec une faible note peuvent obtenir des subsides supplémentaires... et pour certaines - qui ne dépassent pas les 5 points[...]

Voir plus

Nous vous en parlions le 6 décembre dernier : la Ministre de l'Enseignement obligatoire envisage, pour lutter contre l'absentéisme scolaire, de réduire le nombre de demi-jours d'absence autorisés au secondaire, qui passerait de 20 à 9, comme au primaire. La Ministre est décidée à agir avec les acteurs de terrain L’an dernier, 14.683 dossiers liés au décrochage ont été traités par les écoles, ce qui correspond à une augmentation[...]

Voir plus

Les subsides additionnels alloués aux écoles "en encadrement différencié" vont-ils passer à la trappe? Il semblerait que la Ministre de l'Enseignement obligatoire soit décidée à récupérer les 14 millions d'euros actuellement offerts à ces établissements qui accueillent des élèves issus de quartiers défavorisés. Elles sont plus de 850 aujourd'hui (qui scolarisent 25% des élèves en Communauté française) à profiter de ce petit coup[...]

Voir plus

C'est une information relayée par La Dernière Heure. Des tracts rédigés en front commun syndical ont été distribués jeudi et vendredi derniers dans les écoles de la région de Mons-Borinage. Information ou propagande? Des parents se sont émus de découvrir ces tracts dans les journaux de classe de leurs enfants. Ils y voient un bel exemple de propagande politique. Pour les syndicats, il s'agit d'une démarche purement informative, visant[...]

Voir plus

C'était annoncé en septembre dernier... et cela se confirme aujourd'hui : les crédits supplémentaires alloués aux écoles organisant de l’encadrement différencié (anciennement discrimination positive) cesseront d’exister à partir de la rentrée 2015. Ces écoles, sélectionnées sur base de critères socio-économiques (revenu moyen des habitants des quartiers où elles sont implantées, taux de chômage, etc.) peuvent aujourd'hui compter[...]

Voir plus

Permettre aux écoles d'utiliser une partie de leurs frais de fonctionnement pour embaucher également des enseignants? L'idée est avancée et défendue par le gouvernement. Aujourd'hui, tout établissement est tenu de consacrer 20% de ses subsides au chauffage, à l'électricité, à l'entretien de ses bâtiments et au traitement de son personnel ouvrier. A l'avenir, une partie de cette enveloppe pourrait aussi servir à engager des profs ou du[...]

Voir plus

"Au 15 janvier 2014, 18.986 élèves tous réseaux confondus suivaient cette option aux 2e et 3e degrés contre 22.362, quatre ans plus tôt. La baisse de 15% est visible d’année en année avec une tendance un peu plus marquée dans les écoles officielles." Le latin, gymnastique de l'esprit Voilà la réponse donnée par Rachid Madrane (PS), ministre de l’Aide à la Jeunesse (qui remplaçait exceptionnellement sa collègue Joëlle Milquet),[...]

Voir plus

C'est la Commission de pilotage qui évalue le décret inscriptions qui l'affirme : ses effets sur la mixité sociale des écoles sont microscopiques. Pire, selon la Copi, la ghettoïsation s’accentuerait même, dans certains établissements scolaires. Un comble! Un décret inefficace, illisible et injuste Ce décret, on le sait, organise l'inscription des élèves en 1ère secondaire et objective l'attribution des places dans les écoles les[...]

Voir plus

L’absentéisme scolaire est un des gros soucis de notre enseignement. Quelques chiffres? L'an dernier, 14.683 dossiers ont été traités par les écoles, ce qui correspond à une augmentation de 1.463 dossiers par rapport à 2012-2013. Des statistiques à nuancer cependant... Dans le même temps, la population scolaire sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles a augmenté. Le taux d’absentéisme était de 2,1% en 2012-2013 et de[...]

Voir plus

Travailler jusqu'à 67 ou 70 ans ne vous fait pas peur? Vous avez atteint l'âge de la pension mais vous ne souhaitez pas abandonner vos petits élèves? Réjouissez-vous, bien avant l'obligation fédérale de prester 45 ans de carrière, la circulaire 5030 du 14 octobre 2014, émise par la Fédération Wallonie-Bruxelles, prévoit que vous puissiez, avec l'accord de votre pouvoir organisateur, être désigné à titre temporaire dans une fonction[...]

Voir plus

La Fédération Wallonie-Bruxelles devra se serrer la ceinture. Nous l'avons déjà écrit et l'écrirons encore. Parmi les pistes d'économies envisagées par le gouvernement, on retiendra la lutte contre les options et filières peu fréquentées dans l’enseignement technique et professionnel. L’idée est d’inviter les établissements, de tous les réseaux, à collaborer pour éviter de multiplier, au sein d’une même zone géographique,[...]

Voir plus

Le projet de tronc commun jusqu'en 3e année générale est peut-être mort-né. A peine couché sur le papier de la dernière déclaration de politique communautaire, il semble déjà faire l'unanimité contre lui. L'idée n'est pourtant pas absurde : reculer au maximum la prise de décision de l'élève et éviter la relégation précoce des plus faibles dans l'enseignement qualifiant. Le primaire prépare à l'enseignement général Un vrai[...]

Voir plus

La déclaration de politique communautaire (DPC) adoptée il y a quelques semaines par la nouvelle coalition PS-cdH était très claire : le tronc commun actuel (limité aux deux premières années du secondaire) allait s'étendre "au moins jusqu'à la 3e année, charnière pour la confirmation des choix d'orientation et du renforcement des savoirs de base". Afin de permettre à nos élèves de poser un choix positif ("vais-je continuer dans le "général"[...]

Voir plus

Notre système scolaire est en pleine mutation. Inégalitaire, particulièrement coûteux... Il doit oser se remettre en question et repenser comment amener un maximum des élèves qui lui sont confiés au maximum de leurs possibilités.  Rappelez-vous déjà que, à la rentrée scolaire 2016, la réforme du premier degré sera pleinement effective. Concrètement, on observera la disparition de la 1ère S (ou 1ère complémentaire) et le passage[...]

Voir plus

La perspective de créer un cours commun d’éducation à la citoyenneté, au lieu du cours de religion ou de morale non confessionnelle, dans les écoles de l’enseignement officiel a été largement commentée ces dernières heures. Après des années de débats et consultations, la majorité PS-cdH a tranché : le nouveau cours sera doté de référentiels spécifiques, incluant un apprentissage des valeurs démocratiques, des valeurs des droits[...]

Voir plus

L'accord de majorité révélé jeudi (voir notre article du 18 juillet) l'a finalement couché noir sur blanc : avant la fin de la législature, les écoles primaires et secondaires de l'enseignement officiel (pour l'heure, on ne parle pas du réseau libre dans le texte... mais y échappera-t-il? La Communauté française a le pouvoir d’imposer à toutes les écoles un nouveau cours à glisser dans leurs grilles) dispenseront un cours commun d’éducation[...]

Voir plus

Après 41 jours de négociations, PS et cdH ont finalement bouclé un accord pour la Wallonie et la Communauté française. Au programme : emploi, économie, politique sociale, logement, mobilité... et enseignement! Les discussions ont été longues. Plus que jamais, l’argent est le nerf de la guerre. Les entités fédérées hériteront de nouvelles compétences suite à la réforme de l’État et devront économiser près d'un milliard d'euros. La[...]

Voir plus

On connait tous maintenant le fameux CE1D : cette épreuve externe proposée aux élèves de 2e secondaire… et qui porte sur le français, les mathématiques... et les langues. Avec le CEB et le CESS, le CE1D fait partie de ces tests standardisés conçus par le Ministère de l’Enseignement, et qui ont notamment pour objectif de nous renseigner sur le niveau de nos élèves. -4% en maths : nos élèves en petite forme Nous connaissions déjà[...]

Voir plus

Ils l'ont tous juré, la main sur le cœur : l'école devait être la priorité numéro un du duo PS-cdH, au pouvoir en Wallonie et à Bruxelles. Depuis, ces partis ont découvert les économies qu'ils devraient s'imposer dans la foulée de la sixième réforme de l’État. La Communauté française se prépare à réaliser une purge dans le budget de l'enseignement à hauteur de 150 millions d'euros chaque année. Un effort qui se traduira par des[...]

Voir plus

Les lauréats du dernier examen d'inspection scolaire commencent à trouver le temps long. S'ils espéraient encore une solution à la rentrée, ils seront plus que probablement de la revue. Le dossier est ensablé... et bien même! La dernière tentative (via un arrêté) de la Ministre de l'Enseignement obligatoire de faire reconnaître la validité des épreuves de l'an dernier - tout en offrant aux candidats déçus la possibilité de représenter[...]

Voir plus

L'année scolaire touche à sa fin. Les révisions, puis les examens, rythmeront la vie de nos élèves dans les prochains jours. Avant les inévitables corrections, conseils de classes et réunions de parents.  Mais si pour les enseignants, le mois de septembre est encore loin (chaque chose en son temps), certains parents devront tout de même y penser. Ce mardi, la CIRI (Commision interréseaux des inscriptions) a fait le point sur l'avancement[...]

Voir plus

C'est officiel : l’asbl Enseignement confessionnel islamique de Belgique (ECIB), qui organise déjà deux écoles fondamentales musulmanes à Bruxelles : l’école « Al Ghazali » à Etterbeek et « La plume » à Molenbeek, est dans l'attente du feu vert du gouvernement pour la création de la première école secondaire islamique, à Schaerbbek :  "La Vertu". Un dossier pour le prochain gouvernement Cette reconnaissance de leur future[...]

Voir plus

En matière d'enseignement, quels seront les grands enjeux de la prochaine législature? Tous les partis semblent s'accorder sur le fait qu'il faudra impérativement s'atteler à lutter contre l'échec scolaire (qui coûte un bras à le collectivité) et concerne, à l'âge de 15 ans déjà, plus d'un ado sur deux. On note aussi que tous se sont engagés à créer de nouvelles places dans les écoles... et à sérieusement revoir (le MR veut même[...]

Voir plus