10 Mar 2010

On manque de médecins scolaires

Il y a pénurie de médecins scolaires en Communauté française. Ils ne sont plus que 335 dont 50 travaillent déjà dans plusieurs centres et réseaux. La cause serait une rémunération trop faible – le salaire moyen est de 46 euros bruts de l’heure, très loin des 90 euros bruts d’un généraliste – et des horaires mal adaptés avec une vie de famille. Or, la majorité de ces médecins sont des femmes, souvent obligées d’effectuer des « visites médicales à la chaîne ».

Philippe Daumerie, président de l’Association professionnelle des médecins scolaires :

La norme c’est 26 enfants à voir en une heure et demie. En incluant le temps d’aller-retour du car. Alors, il est normal que des adolescents aient des appréhensions face à un médecin.

Les médecins scolaires se plaignent par ailleurs d’être mal reconnus par les pouvoirs organisateurs et directions d’écoles. ((Le Soir – 8.03.10))

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.