11 Mai 2010

Marcourt bloque le minerval pour la rentrée prochaine

Le ministre de l’enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (PS) a annoncé qu’à la rentrée prochaine, les étudiants boursiers de l’enseignement supérieur ne payeront plus de minerval, alors que les étudiants de condition modeste verront le leur diminuer de 113 euros. En outre, le minerval ne sera plus indexé jusqu’à l’année académique 2014-2015 au moins. Ces mesures traduisent la volonté du gouvernement de démocratiser l’accès aux études supérieures, comme les trois partis au pouvoir (PS-Ecolo-CdH) s’y étaient engagés dans la déclaration de politique régionale.

L’ensemble des mesures concernent les 160.000 étudiants des Hautes écoles et universités de la Communauté française : 33.000 boursiers environ, 5.000 étudiants de condition modeste et 122.000 autres étudiants.

Le ministre souhaite aussi prendre des initiatives, avec les autorités régionales, en matière de logement des étudiants, comme la création d’une Société publique de logements étudiants. Un projet d’aménagement de l’internat de Forest (Bruxelles) est ainsi à l’étude.

La Fédération des étudiants francophones (FEF) s’est réjouie de ces mesures mais regrette toutefois que rien ne soit proposé pour soulager les frais de transport des étudiants, ou pour relever les budgets sociaux des Hautes écoles et des universités. ((Le Soir – 10.05.10))

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.