14 Oct 2010

Trois millions supplémentaires pour l’enseignement supérieur

Après avoir rencontré mardi soir les recteurs des universités, le ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt a annoncé mercredi matin l’octroi de 3 millions d’euros supplémentaires en 2011 pour renforcer l’encadrement pédagogique dans l’enseignement supérieur. Il a aussi confirmé l’organisation d’un test en début d’études de médecine.

La rencontre, planifiée de longue date selon le communiqué publié par le ministre, était notamment destinée à évoquer les difficultés rencontrées par les universités à la suite de l’augmentation spectaculaire du nombre d’inscriptions d’étudiants en facultés de médecine, de dentisterie et de médecine vétérinaire.

L’aide d' »au moins 3 millions » en 2011 permettra l’engagement d’assistants et de personnels supplémentaires (de 50 à 60 temps plein) dans les facultés concernées: 5 facultés organisant le 1er cycle en médecine, 3 pour le 1er cycle en sciences dentaires et une pour le 2e cycle en médecine vétérinaire.

Des enseignants supplémentaires

Le ministre et les recteurs ont également réfléchi à une solution plus durable qui remplacerait les mesures précédentes de limitation d’accès aux études de médecine, indique encore le communiqué.

Place à la remédiation

Ainsi, M. Marcourt a annoncé son soutien financier futur à des mesures de préparation à ces études et à l’organisation de séances de remédiation durant le premier quadrimestre destinées à combler rapidement les lacunes dans les compétences des nouveaux étudiants, lacunes identifiées par un test organisé en début d’études. ((Belga – 13.10.10))

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.