22 Avr 2011

Plus d’un jeune sur sept joue pour de l’argent

Après avoir interrogé 2.687 élèves francophones et néerlandophones en primaire et en secondaire, le Crioc a constaté que plus d’un jeune sur sept joue pour de l’argent. Or, la loi interdit cette pratique aux moins de 18 ans. En moyenne, les jeunes consacrent 32 euros par mois aux jeux de hasard et jouent deux fois par semaine. Les jeunes joueurs commencent à jouer pour de l’argent à 13,8 ans en moyenne, selon le Centre.

56 % des jeunes joueurs ont déjà acheté des billets à gratter comme les Subito ou autres Presto. Les divers jeux de loterie (Lotto, Joker…) attirent quant à eux 44 % des jeunes joueurs. Le poker arrive en troisième position avec 42 % en moyenne de jeunes joueurs. Viennent ensuite les jeux de cartes (40 %), les paris sur évènements* sportifs (29 %), les jeux d’adresse (28 %), les bingos (24 %) et les lunaparks (22 %). ((Le Soir avec Belga – 22.04.11))

Enfin, le Crioc dégage une tendance entre les genres : les garçons (22 %) jouent plus souvent aux jeux de hasard pour de l’argent que les filles (8 %) ; ils préfèrent le poker ou les cartes, tandis que les filles se laissent plus facilement tenter par le bingo.

Les jeux de hasard, outre le fait qu’ils s’avèrent souvent couteux*, peuvent entrainer* une véritable dépendance

Une problématique à aborder à l’école

Si vous souhaitez aborder la problématique du jeu dans vos classes, il existe un excellent outil édité par le Service Public Fédéral Justice – Commission des jeux de hasard : Bluff ! Le coffret comprend un dossier pédagogique, un DVD et une série de cartes à jouer. Vous pouvez commander cet outil gratuit et/ou télécharger le dossier pédagogique en ligne.

* événements, coûteux, entraîner

Les mots suivis d’un astérisque sont écrits en accord avec l’orthographe réformée.

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.