09 Sep 2012

Instituteurs : prêts à sauver des vies?

Croix-Rouge

Croix-RougeEnvie de pouvoir enseigner à vos élèves les bons réflexes en cas d’accident? Leur expliquer quelle attitude adopter face à une brûlure? Quoi faire si quelqu’un a avalé un produit toxique? La Croix-Rouge de Belgique se prépare à former 144 instituteurs (et pas un de plus, puisque les places seront limitées) aux gestes qui sauvent.

Une pédagogie basée sur l’expérience

Chaque année, la Croix-Rouge forme plus de 35.000 personnes aux premiers secours. Nous aurions aimé aller aussi dans les écoles, explique Sophie de Meersman, détachée pédagogique en charge du projet, d’autant que nous recevions beaucoup de demandes… mais en semaine, nos volontaires ne sont pas libres puisqu’ils travaillent. Il était alors difficile de toucher les enfants. » D’où l’idée de former quelques enseignants… qui a leur tour pourront initier leurs élèves. Une campagne est donc mise sur pied. Objectif : sensibiliser 8.000 enfants du primaire d’ici juin 2013. « On se focalise sur les instituteurs dans un premier temps, avant d’étendre le projet à l’enseignement secondaire si les résultats sont bons. » Les enseignants ciblés sont ceux qui s’adressent à la tranche d’âge des 8-12 ans.

Concrètement, que proposera la Croix-Rouge? Les instituteurs et institutrices qui auront répondu à l’appel suivront une formation en deux étapes étalée sur cinq jours. « Ils commenceront par une formation de deux jours et demi au Brevet Européen de Premiers Secours (BEPS) puis recevront ensuite une formation en animation premiers soins. » Cette formation sera entièrement gratuite et proposée en semaine pendant la période scolaire. « Les enseignants ont droit à des journées de formation chaque année. L’idée était de ne pas proposer cela le week-end ou durant les vacances. »

Une fois les deux sessions terminées, l’instituteur retournera dans sa classe. La Croix-Rouge lui offrira une série d’outils qui lui permettront de mettre en place une pédagogie basée sur l’expérience. Les élèves pourront tester, jouer… et devenir acteurs de leur propre apprentissage.

Les outils prévus à l’attention des enfants de 8 à 12 ans les mettent donc en situation. Avec la reconstitution d’un accident, le grimage réaliste d’une blessure ou d’une brûlure, etc. Grâce à l’apprentissage de quelques gestes simples, ils pourront aider une victime et agir au mieux de leurs capacités en attendant l’intervention d’un adulte, d’un médecin ou des secours.

Inscriptions jusqu’au 16 novembre 2012

Cette formation, comme le rappelle la Croix-Rouge, participe aussi à l’éducation citoyenne des élèves et les amène à devenir des CRACS : des Citoyens responsables, Actifs, Critiques et Solidaires. « C’est la seule contrainte, puisque nous offrons la formation, note Sophie de Meersman. L’enseignant devra dispenser une formation par an dans sa classe. Il en coûtera 5 euros par enfant avec un forfait de 30 euros par école et par animation. En échange, les élèves recevront un petit carnet, des affiches pour leur classe, etc. »

Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant et jusqu’au 16 novembre, date limite. A raison de 24 enseignants par zone (Namur, Liège, Luxembourg, Hainaut, Brabant wallon et Bruxelles), il ne faudra pas trop tarder. Les modules de formation se dérouleront de janvier à mars 2013 ainsi qu’en avril et mai. Contactez Sophie de Meersman pour plus d’informations au 02/371.32.59.

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.