26 Jan 2014

Marie-Dominique Simonet emmènera la liste humaniste à Liège

SimonetTous les partis se mettent en ordre de marche pour les prochaines élections fédérales, régionales et européennes. A la chambre des représentants, le Secrétaire d’État Melchior Wathelet a été désigné tête de liste ce samedi. Et pour la circonscription et la province de Liège, c’est finalement bien notre ancienne ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet qui se présentera à la Région.

Un nouveau combat malgré la maladie

Celle qui est aujourd’hui redevenue simple députée wallonne (elle avait aussi été élue députée fédérale en 2010 mais n’avait pas prêté serment, laissant le siège à son suppléant) s’engagera donc bien dans le combat électoral, avec détermination, malgré la maladie. Le 4 juillet dernier, l’annonce de sa démission avait surpris tous les observateurs. Quelques jours plus tard, la Liégeoise laissait sa place à la jeune Marie-Martine Schyns. Âgée de 54 ans, Mme Simonet n’a pas indiqué si elle visait à nouveau un maroquin ministériel. Très présente cette semaine dans les médias écrits et télévisés, qui ont abondamment commenté son retour, l’ex-patronne des enseignants a simplement indiqué que son cancer lui avait fait prendre conscience des priorités dans la vie et lui avait permis de distinguer l’essentiel de l’accessoire.

« Quand on est Ministre, on est invité partout, tout le temps, a-t-elle confié à Pascal Vrebos sur le plateau de l’Invité (RTL) ce 26 janvier. Il y a tellement d’écoles à aller voir et je mettais un point d’honneur à aller sur le terrain et rencontrer les enseignants. Mais à un moment donné, il n’y a que vingt-quatre heures sur une journée… C’était important mais on ne sait pas tout faire. »

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.