14 Août 2014

Mieux que des cours particuliers, du soutien scolaire toute l’année!

soutien scolaire01Nous connaissons tous la réalité de l’échec scolaire en Belgique francophone : dans l’enseignement fondamental, 1 élève sur 25 a redoublé son année, selon les derniers indicateurs de l’Enseignement. Au secondaire, ils sont quatre fois plus nombreux… Si un élève sur cinq est en retard à la fin de l’enseignement primaire, cela concerne près d’un élève sur deux en fin de secondaire. La Fédération Wallonie-Bruxelles a consacré près de 7 milliards d’euros à son système éducatif. Coût du redoublement en 2013 : 421 millions d’euros, soit 6% du budget global. Que doit-on craindre pour l’avenir? Sans réel investissement qui permettrait de développer des pratiques de pédagogies différenciées (à quand une politique audacieuse de remédiation immédiate dans nos écoles?), on ne doit pas espérer de changements majeurs dans les prochaines années.

De la remédiation dans l’école

Faute de moyens, l’école peine à assumer ses missions de remédiation, laissant aux enfants, et à leurs parents, le soin d’avoir recours à une aide extérieure pour tenter de combler les lacunes. Coaching scolaire, cours particuliers, écoles de devoirs… Le marché est vaste, et ne cesse de se développer depuis quelques années, avec l’apparition plus récente d’entreprises offrant des cours privés payants. Et quand on sait que, selon une étude européenne, 10% des élèves belges suivent des cours de remédiation hors de l’école. Chaque année, le service d’études de la Ligue des familles analyse les dépenses scolaires des ménages belges. On retiendra que certains parents sont prêts à y consacrer jusqu’à 1.172 euros par an. Forcément, cela aiguise les (mauvais) appétits.

Fort d’un large réseau d’enseignants au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Enseignons.be a décidé de descendre sur le terrain et de proposer aux écoles primaires et secondaires de le rejoindre dans son projet de soutien scolaire. Au total, près de 150 enseignants se préparent à accueillir de nouveaux élèves à la rentrée, au sein de leur établissement scolaire… ou dans une autre école, partenaire du projet. Pour l’heure, vingt-huit établissements, de tous les réseaux, se sont déjà engagés : à Liège, Verviers, Spa, Bertrix, Charleroi, Namur, Jemappes, Gembloux, Auvelais, Champion, Erpent, Tournai, Saint-Léger, Anderlecht ou Laeken.

Travailler avec des enseignants qualifiés

Le principe de l’offre d’Enseignons.be est très simple : des enseignants qualifiés accueillent, chaque mercredi après-midi, 6 à 7 élèves (de la 1ère primaire à la rhéto) pour des cours de soutien en mathématiques, langues, sciences, etc. Chaque session de cours dure 120 minutes. « Les groupes de maximum sept élèves sont moins intimidants… et travailler avec des camarades crée une dynamique de groupe, de solidarité… » Les enfants suivent les cours pendant un trimestre complet… voire toute année scolaire! Attention : pas de cours pendant les vacances! Enseignons.be défend plutôt l’idée d’un travail régulier tout au long de l’année, pour ne pas devoir intervenir une fois que le constat d’échec est posé. « Certains enfants attendent parfois la dernière minute ou la veille des examens pour suivre de la remédiation. Parfois, ces cours ne sont proposés que pendant les vacances d’été. Mais les enseignants le savent bien, ce n’est pas avec deux semaines de cours particuliers que l’on peut combler les lacunes d’une année entière ». 

Imposer un rythme, créer une relation entre l’enseignant et ses élèves qui travailleront ensemble sur le long terme… Avec pour objectif, de meilleurs résultats pour ces derniers et des vacances plus sereines. Le coût de ce nouveau service : moins de 10 euros/heure (un prix qui couvre les assurances, le goûter offert, les photocopies…). Un projet démocratique, pensé par des enseignants… pour améliorer la qualité des cours donnés, dans un but pédagogique et non lucratif. « Ce qui nous ennuie, c’est que certaines boîtes privées vendent parfois leurs services à des prix exorbitants : 25, 30 ou 40 euros l’heure de cours. C’est impensable! La remédiation fait partie des devoirs de l’école… et elle doit donc être la plus accessible possible afin que même les enfants issus des milieux les moins favorisés puissent en profiter ».

Une initiative par les enseignants et pour les enfants

Dans les écoles, l’offre d’Enseignons.be est bien accueillie. « Ce qui est chouette, c’est que nous ne sommes pas des entrepreneurs ou des commerciaux qui arrivons « d’en haut » pour expliquer aux profs « d’en bas » ce qu’ils doivent faire. Nous sommes tous professeurs, instituteurs ou éducateurs à temps plein et nous allons travailler avec nos pairs, nos collègues… »  

Pour réaliser son projet, Enseignons.be peut compter sur sa plate-forme, unique, accessible à tous, où il est possible d’entrer en contact avec les bénévoles via un forum qui leur sera entièrement réservé et de télécharger des ressources pédagogiques et des résumés de cours.

Les enseignants et chefs d’établissements désireux de rejoindre le projet pourront contacter le responsable de l’asbl via contact@enseignons.be.

Parents, n’hésitez pas à inscrire vos enfants

Vous souhaitez donner un maximum de chances à votre enfant dès le début de l’année scolaire. Vous pouvez déjà contacter notre centre au 0498/822.374 pour obtenir toutes les informations utiles. Les inscriptions seront ouvertes dès le 1er septembre pour une reprise des cours le 17 septembre.

Venez nous rencontrer lors de nos permanences

Pour pouvoir rejoindre le projet et avoir l’occasion de poser toutes vos questions, Enseignons.be organisera une série de permanences dès le 20 août un peu partout en Wallonie et à Bruxelles. Nous ferons une escale dans chacune des 5 provinces wallonnes et dans la capitale.

Ces rendez-vous sont importants car nous tenons à rencontrer celles et ceux qui porteront ce projet avec nous et deviendront les ambassadeurs de notre association. Contactez sans attendre notre responsable pour connaitre les dates de notre tournée.

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.