Attention : Vous vous trouvez sur la nouvelle version d'Enseignons.be présentée ici par son président. Si vous rencontrez un bug, n'hésitez pas à nous le signaler via notre formulaire de contact..
TIC
17 Déc 2018

[Tribu-Tic] La sauvegarde de données

Nous vous demandions il y a quelques jours vos habitudes en termes de protection informatique,

Vous avez été nombreux à témoigner sur notre page Facebook et dans notre groupe réservé aux nouvelles technologies.

Quels sont les principaux risques ?

Dans l’identification des risques, le danger le plus souvent cité reste la panne du disque dur, la perte de données due à un problème matériel. Le piratage, les virus ont été beaucoup moins mentionnés. Néanmoins, j’insisterai sur les risques que représentent les ransomware[1]. La technique du Phishing[2] vous présente un mail ‘ordinaire’, parfois envoyé par un proche lui-même piraté, avec un lien ou une annexe qui contient un virus qui crypte vos données et vous enjoint à verser une somme d’argent pour les récupérer. Il existe parfois une « clé » qui permet de déverrouiller l’ordinateur ainsi piraté[3]

Un premier conseil ?

Concernant les solutions mises en place, quels que soient les supports utilisés, le conseil récurrent est de doubler les sauvegardes sur deux solutions distinctes et dans des lieux séparés.

Quels supports de sauvegarde ?

Les solutions en ligne ont le vent en poupe ; beaucoup d’écoles se munissent de plateforme en ligne où les enseignants peuvent stocker leurs documents. L’avantage est qu’au-delà de la sauvegarde, cela peut favoriser le partage et la collaboration entre enseignants, ainsi que la diffusion facile de documents vers les étudiants. L’inconvénient de cette solution est que le stockage employé est lié à l’établissement scolaire. Certains temporaires ont vu ainsi leur compte bloqué le jour même de la fin de leur intérim. On peut alors se tourner vers des espaces de stockages personnels (Dropbox, OneDrive, Google Drive) mais ces espaces sont restreints dans leurs versions gratuites. Ce type de stockage doit aussi être en accord avec le RGPD [4] pour tout ce qui concerne les données des élèves. Il faut également signaler qu’il y a un impact environnemental au stockage en ligne.[5]

Les solutions physiques sont aussi citées, notamment les NAS qui sont une solution plus coûteuse, mais qui permettent d’avoir chez soi des disques durs accessibles via Internet et une connexion sécurisée. Hormis le coût et les compétences techniques pour l’installation, c’est une excellente solution de sauvegarde.

Et enfin, il reste toujours les clés USB, les disques durs externes, ou le fait de stocker ces données sur plusieurs ordinateurs : Ces solutions physiques sont les seules où la sauvegarde n’est pas tributaire d’une connexion réseau.

En termes de sécurité, nous conclurons sur l’importance, dès que c’est possible de mettre en place la double authentification par mot de passe et par téléphone ; beaucoup de services en ligne vous demandent votre numéro de téléphone, cette sécurité vous assure de garder la main sur votre compte si votre mot de passe est piraté.

Malgré tous ces conseils, nous ne sommes jamais à l’abri d’une fausse manipulation, d’une panne, ou d’un imprévu que nous n’aurions pu anticiper. De bonnes habitudes réduisent les risques, mais le risque zéro n’existe pas !

[1] Rançongiciel

[2] Hameçonnage

[3] https://www.lavenir.net/cnt/dmf20180209_01123154/infecte-par-un-ransomware-la-police-belge-publie-une-nouvelle-cle-pour-liberer-votre-ordinateur

[4] https://ec.europa.eu/info/law/law-topic/data-protection/reform/rules-business-and-organisations/principles-gdpr_fr

[5] https://www.liberation.fr/planete/2017/11/29/reduire-son-empreinte-ecologique-sur-internet-c-est-simple_1613129

 

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.