01 Oct 2019

Transition numérique

Depuis Janvier 2019,  j’ai la chance de mener une mission en collaboration avec Ecole Numérique, rencontrer, observer, interviewer des enseignants innovants, lauréats des différents appels à projet.
J’ai, à l’heure actuelle, filmé une vingtaine de projets: des enseignants qui peuvent être fiers d’avoir emmener avec eux leurs élèves dans un enseignement du XXIème siècle.  

Nous les reprenons ici, sous forme de carte interactive :

Les embûches des premiers temps

A différents stades de ‘maturité’ , les projets ont tous un point commun : des enseignants qui ont osé franchir le cap de la transition numérique. Avec son lot de contraintes (matérielles, organisationnelles, …) cet apport numérique fait sortir chaque enseignant de sa zone de confort. Mener à bien son projet demande de la formation, de l’accompagnement (des Conseillers Ecole numérique, notamment), mais aussi un soutien de la direction, qui doit être bienveillante concernant le projet. Les grains de sables dans les rouages peuvent être nombreux. Installer un tableau interactif dans un local qu’on ne peut occulter risque de le rendre inutile ; a-t-on prévu un budget pour le remplacement d’une ampoule ? Le wifi pour les tablettes ? Autant de petites questions auxquelles on ne pense pas toujours, et autant de petits soucis qui viendront se greffer sur la phase de démarrage, au moment où, en tant qu’enseignant, on n’a pas besoin de ces petits tracas supplémentaires. Des difficultés qui sont mieux surmontées si le projet se mène en équipe. Si le porteur de projet est esseulé, cela rend les choses encore plus difficiles.
Les enseignants que j ai rencontré et qui sont passés par là, sont tous soulagés d’avoir dépassé cette phase de mise en place. Le moment le plus « magique » pour moi, est ce moment où la technique fonctionne, où l’enseignant maîtrise les outils qu’il a choisi d’utiliser, et qu’il peut se concentrer sur son job : enseigner, et oserais-je ajouter, dans un local adapté. Et puis, vient la créativité ! Une explosion de projets, d’envies, de satisfaction,…

De nouvelles interactions

Beaucoup d’enseignants rencontrés soulignent le changement dans leur rôle et dans le rôle des élèves en classe : autonomie, différenciation, rythmes personnalisés, remédiation, projets, travaux collaboratifs…. Le numérique seul n’apporte pas de changement. L’enseignant reste au cœur de cette dynamique, si il le désire. Une conférence de Marcel Lebrun à ce sujet :

Conférence de Marcel Lebrun « Numérique et formation : une histoire de transitions » à l’occasion des Rencontres de la eformation 2018, le 15 octobre 2018 à Aix-en-Provence.

Pourquoi se lancer ?

Pour savoir quels sont les bénéfices réels d’un tel projet, je vous invite a consulter cette étude : Impact des appels à projets “École numérique” en Wallonie. 

« Concernant les élèves, les bénéfices les plus souvent observés sont la motivation et
l’implication accrues, l’amélioration des compétences numériques et multimédia,
ainsi que l’augmentation de l’autonomie. Les apprentissages ont été plus plaisants,
voire plus ludiques mais surtout ont débouché sur une utilisation plus mature des outils numériques, une plus grande ouverture sur le monde et plus de collaboration entre
les élèves. »

Nos dernières vidéos :

Cédric Mainil – Responsable du Pôle Tribu-tic.
cedric.mainil@enseignons.be

S'abonner à notre newsletter

Recevez gratuitement les dernières actualités de l'enseignement dans votre boîte mail.