A Bruxelles, 15 enfants sur 20 en maternelles n’habitent pas leur corps

Peut-être vous avez pu observer qu’un grand nombre d’enfants sont de moins concentrés à l’école avec pour certains d’entre eux des retards de langage, de vocabulaire et aussi dans certaines matières.
Lors de mes déplacements dans les écoles, j’ai pu également remarquer que de plus en plus d’enfants et d’adolescents rencontrent de plus en plus de difficultés pour apprendre.  Ils manquent de confiance, de motivation et se sentent mal à l’aise avec leurs corps.

En regardant les tests des bonhommes dans les classes maternelles, j’ai fait le constat dans plusieurs écoles à Bruxelles depuis la rentrée que 15 enfants sur 20 n’habitent pas leurs corps et c’est carrément effrayant. 

Ce qui est certain, c’est que cela ne va pas s’améliorer tout de suite !

De nombreuses écoles encouragent de plus en plus les tablettes et tableaux numériques dans les classes maternelles et nous savons combien l’enfant apprend d’abord avec son corps et non avec sa tête. L’enfant a besoin de se connecter à ses 5 sens pour intégrer l’information dans son corps : manipuler, chanter, bouger, écouter de la musique, créer avec de la pâte à sel ou de la terre, peindre avec ses doigts, aller dans la nature, etc.

Les recherches sur le sujet démontrent clairement que l’excès des écrans chez les petits créent des dégâts considérables sur le cerveau de l’enfant, ils ralentissent la maturité cérébrale avec des fonctions qui disparaissent, on parlera d’élagage synaptique.  Pour certains enfants cet élagage aura des conséquences importantes sur les années suivantes quand il apprendra à lire, à écrire, à s’exprimer devant les autres, etc.

Nous n’avons pas encore assez de recul pour mesurer et observer toutes les conséquences du manque de limite à l’usage des écrans sur le développement de l’enfant et de sa maturité cérébrale et pourtant nous avons observés un déclin important depuis ces 10 dernières années en matière de réussite scolaire.    

Le nouveau challenge de l’humanité en matière d’éducation est d’apprendre aux enfants à se reconnecter à leur corps.
Toutes les techniques qui associent le corps et la respiration peuvent à mon sens, aider les enfants à se reconnecter à leur corps afin de les aider à développer une plus grande sécurité intérieure.
Car au plus à mon sens, un enfant se sent bien dans son corps et en sécurité, au plus il est épanoui pour apprendre.

La méthode Félicitée active dans les écoles depuis 2010 avec plus de 25 000 enseignants formés en Belgique, en France et au Grand-Duché du Luxembourg propose une mise en condition avec des exercices ludiques pour aider les enfants à se reconnecter à leur corps, à se concentrer, à mémoriser et à se sentir mieux dans leurs corps pour apprendre.

Le samedi 3 décembre, j’organise une formation en ligne de 9h30 à 18h00.

Vous y découvrirez :

  • Comment améliorer la concentration dans votre classe
  • Comment aider les enfants en difficultés
  • Comment booster votre niveau d’énergie et être calme 

La formation s’adresse aux enseignants du fondamental et peut s’appliquer chez les élèves du secondaire. Elle s’adresse également à toutes les personnes en quête d’outils concrets pour accompagner les enfants.

Je vous invite à découvrir le programme de la formation et à vous inscrire avant le 25 novembre minuit afin de bénéficier de l’offre spéciale pour Enseignons : https://www.eventbrite.be/e/472438856337

Dès la réception de votre inscription, vous recevez tout le matériel de la formation (le coffret et le poster de la méthode) que vous pourrez ensuite utiliser en classe pour une classe sereine.

apprendre@lamethodefelicitee.com - 0032 476 72 95 55
lamethodefelicitee.com/


Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Je refuse Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.