Vidéo: Adam Smith (1) : Découverte de l'économie et critique du mercantilisme et de la physiocratie

Dans le cours : Sciences économiques de niveau Secondaire – Cinquième année, Secondaire – Sixième année, Secondaire – Septième année
  • 12 janvier 2023 09:33
  • 123 vues

Ce numéro de “Explique-moi l’économie” est le premier consacré à Adam Smith (1723-1790), considéré comme le fondateur de la science économique moderne.

Nous présentons d’abord comment l’auteur a été amené à s’intéresser à l’économie politique. Nous verrons alors que durant sa formation, il a été inspiré par le newtonianisme social et le penseur des lumière écossais Francis Hutcheson. Le but du newtonianisme social est de trouver dans la sphère sociale l’équivalent du principe de gravitation de Newton, un principe unique qui explique pourquoi le monde social est ordonné. Cela va alors conduire Smith à publier un ouvrage intitulé Théorie des sentiments moraux en 1759 où il explique que ce principe est le principe de sympathie, la capacité à se mettre à la place de l’autre. En 1760, Smith rencontre le physiocrate François Quesnay lors d’un voyage en France, ce qui fait prendre conscience de l’existence d’un domaine d’analyse autonome, l’économie politique. De plus, il découvre La fable des abeilles de Bernard Mandeville. Cela va alors l’amener à s’intéresser à l’économie. Pour lui, l’intérêt privé est le principe qui permet l’harmonie des relations économiques. Il publie ainsi Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations en 1776.

Nous expliquons ensuite que Smith critique les deux systèmes d’économie politique présents de son temps, le mercantilisme et la physiocratie. Pour lui, le « système mercantile » aurait confondu monnaie et richesse, il pense que l’économie n’est pas au service du souverain mais au service de tous, il a une divergence sur le rôle de l’État et voit le commerce international comme un jeu à somme positive. À propos du « système agricole », Smith émet plusieurs critiques, le fait que la valeur ne provient pas de la terre mais du travail, que la nature n’est pas la seule source de la valeur mais que la richesse est aussi produite par le secteur industriel et le fait que la nature ne soit pas généreuse mais avare.

Cela conduit alors Smith à proposer un nouveau système économique, le libéralisme économique, que nous verrons dans d’autres numéros de Explique-moi l’économie.

Préparations similaires

Adam Smith (2) : Division du travail et théorie de la valeur
Sciences économiques de niveau Secondaire – Cinquième année, Secondaire – Sixième année, Secondaire – Septième année

Consulter
Vidéo: Les différents types d'inflation
Sciences économiques de niveau Secondaire – Cinquième année, Secondaire – Sixième année, Secondaire – Septième année

Consulter
Vidéo: Quesnay et la physiocratie
Sciences économiques de niveau Secondaire – Cinquième année, Secondaire – Sixième année, Secondaire – Septième année

Consulter
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Je refuse Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.