Grande chasse au trésor

Les mots de Bruno : Le parcours de psychomotricité pour développer l'audace et la confiance

Par Bruno HUMBEECK*             

                     
Un parcours de psychomotricité est un parcours dans lequel on ne court pas contre les autres ni contre soi-même mais pour soi-même et avec ce corps en mouvement dont on doit le mieux possible se rendre maître.


Un parcours que l’on réalise sous le regard d’adultes qui ne feront rien à la place de l’enfant mais qui le soutiendront dans tous ses gestes pour lui donner confiance en lui-même et lui transmettre le goût de cette « audace prudente » dont nous devons tous apprendre à faire preuve quand il est question de sauter des obstacles, de grimper le plus haut possible, de marcher en équilibre, de courir le plus rapidement que l’on peut en osant, à chaque fois, se lancer sans jamais pourtant se mettre en danger.


C’est à cela que sert la psychomotricité, quand le corps et l’esprit ne font qu’un et communiquent l’un avec l’autre pour harmoniser les mouvements et ajuster les gestes de façon à ce que les obstacles n’apparaissent plus comme des épreuves à surmonter mais comme des défis que l’on se lance à soi-même juste pour le plaisir d’avancer dans un parcours qui, on le sait, a été mis à notre mesure.


Le parcours de psychomotricité c’est bien plus que de la gymnastique, cet exercice du corps destiné à le fortifier ou à l’assouplir en laissant l’esprit de côté. Le parcours de psychomotricité c’est le mouvement de l’esprit qui accompagne celui du corps pour en guider les mouvements et en diriger les gestes de façon à l’inviter à déployer pleinement tout ce qui fait l’harmonie de sa force et de sa souplesse.


Le parcours de psychomotricité c’est aussi bien davantage que de l’éducation physique puisqu’il n’est pas seulement question de conduire un corps à se développer en lui indiquant la voie par laquelle il peut le mieux le faire mais de concilier le corps et l’esprit concilier le corps et l’esprit autour d’un même objectif pour que chaque enfant apprenne le mieux possible à maitriser la relation que son corps entretient avec l’espace et le temps dans l’environnement au sein duquel il doit évoluer.


C’est pour cela qu’avec un parcours de psychomotricité un enfant se sent non seulement mieux dans sa peau mais aussi plus à l’aise dans son corps parce qu’il perçoit que le défi qu’il vient de réaliser, c’est d’avoir été complètement lui-même, en s’y étant donné corps et âme...


                   


* HUMBEECK Bruno est psychopédagogue et auteur de nombreuses publications dans le domaine de la prévention des violences scolaires et familiales, de la maltraitance, de la toxicomanie et de la prise en charge des personnes en rupture psychosociale et/ou familiale. Il travaille à l'université de Mons. 
                                                            


Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Je refuse Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.